Welcome to Koh Rong

by Barbara

Que dire de Koh Rong à part que c’est de loin la plus belle île que je n’ai jamais vu ? J’ai longtemps hésité avec les îles thaïlandaises et mon choix c’est porté sur l’île de Koh Rong au Cambodge pour son côté sauvage. En effet, ici pas de route, pas de voiture, ni de grands complexes hôteliers. Simplement la nature à l’état pure, bien qu’une partie de l’île est été rachetée par un complexe hôtelier chinois. En d’autres termes, c’est maintenant qu’il faut y’aller avant qu’elle ne devienne trop touristique !

Pour vous raconter mon voyage, nous avons pris un car de nuit à Ho Chi Minh au Vietnam direction la frontière cambodgienne à Ha Tien pour 8h de route. Les cars de nuits sont des « cars couchettes » où l’on peut donc dormir, ils sont assez confortables et vraiment peu chers (17€ par personne). Arrivés à Ha Tien nous sommes passés par une petite agence de voyage pour la création de notre visa cambodgien qui coûte 25 dollars par personne, ils nous ont ensuite conduit dans un petit van pour passer la frontière pour 30 min de route. Passer par une agence de voyage apporte un réel avantage puisqu’ils s’occupent de tous les papiers administratifs, nous n’avons eu plus qu’à attendre sur le côté comme de réels touristes haha. Ensuite nous avons repris le van pour traverser la moitié du Cambodge jusqu’à Sihanoukville, c’était vraiment les 3h de route les plus longues de ma vie, les routes au Cambodge sont vraiment précaires avec des énormes trous partout. En revanche, les paysages étaient magnifiques, très sauvage mais surtout très pauvre, il n’y a que très peu d’habitation en dehors des grosses villes. Puis nous avons pris un ferry direction l’île de Koh Rong pour 20 dollars l’aller/retour. Il faut savoir que dans les villes du Cambodge telles que Sihanoukville et Koh Rong on paie en dollars, donc le cout de la vie est nettement plus cher qu’au Vietnam et on voit vraiment la différence. Attention il n’y a pas de distributeur de billets à Koh Rong !! Il faut donc bien penser à retirer à Shianoukville, sinon vous aurez toujours la possibilité de procéder au « cash back » sur l’île avec une commission de 20% ce qui est juste énorme.

Une fois arrivée sur l’île nous avons logé sur la plage principale, celle du débarquement dans l’hôtel Smile Resort qui proposent de petits bungalows façon cabanes. Tous les hôtels de l’île proposent d’ailleurs des bungalows de ce genre. Il faut savoir qu’il n’y a pas d’eau chaude sur l’île, je ne vous raconte pas ma réaction lors de ma première douche car je n’étais pas au courant. Le bungalow est pour 4 personnes avec 2 lits doubles, une petite salle de bain avec douche et toilette. Il y’a une moustiquaire au-dessus du lit ainsi qu’un ventilateur.

Concernant les plages, pour moi la plus belle est celle de 4K car elle s’étend sur 4 kilomètres de sable blanc, c’est d’ailleurs sur celle-ci que nous allions tous les jours. Il faut marcher pendant 15min au travers de la « jungle » pour y’arriver, l’accès est facile car indiqué. On y trouve plusieurs paillotes pour manger. Nous avons eu également la chance de faire une journée excursion bateau pour 10 dollars par personne, nous avons pu pêcher et ensuite déguster notre pêche au barbecue sur le bateau mais le plus beau était sur la fin de journée où nous sommes allés sur l’autre côté de l’île, sur la plage Long Beach qui s’étend sur 7km de sable blanc très fin pour admirer le coucher de soleil. Ensuite, nous avons attendu la nuit tombée pour apercevoir le plancton fluorescent, malheureusement cette nuit là la lune était presque pleine donc nous n’avons pas vu grand chose.

3 choses à éviter:

  • Ne surtout pas boire d’eau locale, ni même accepter de la glace pilée mais seulement des glaçons directement importés qui sont fait avec de l’eau minérale (j’ai été malade pendant 3 semaines suite à ma négligence)
  • Acheter de la crème solaire puissante car le soleil est extrêmement fort ! Ayant la peau mate, même avec une crème solaire indice 30 et en restant toute la journée à l’ombre j’ai littéralement cramé au 2nd degrés avec des cloques dont je vous épargne les détails
  • Appliquer de l’huile de coco sous la crème solaire pour éviter les piqures des mouches de sable ! Piqures vraiment très vilaines et qui grattent pendant 2 semaines

Je vous laisse avec les photos de cette île paradisiaque ! xx

Vous pourriez aussi lire...

Laisser un commentaire

Mon blog utilise des cookies pour vous fournir le meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez sur le site, c'est que vous êtes d'accord ! J'accepte

Utilisation des cookies
error: